Une passerelle dont on parle

Que fait-elle… cette passerelle en bois enjambant la RD46 et reliant aujourd’hui deux points importants du quartier du Saut-le-Cerf ? Retour sur cette construction inaugurée en début d’année 1989 à Epinal.

Son implantation a été voulue par la municipalité de l’époque dans un contexte d’ensemble d’aménagements du quartier. D’un côté, le parc économique du Saut-le-Cerf qui s’est développé depuis la fin des années 1980 et la zone industrielle de la Voivre qui comporte une clinique privée La Ligne Bleue. De l’autre côté, un parc attractif et d’études qui comporte un complexe sportif important : piscine olympique, un golf de 18 trous et l’ENSTIB, l’Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois (initialement ESSTIB, Ecole Supérieure des Sciences et Techniques Industrielles du Bois). De plus, un important quartier pavillonnaire a également vu le jour à côté de ces ensembles publics.

Cette passerelle, qui est l’oeuvre de l’ENSTIB, permet donc de relier deux ensembles important tout en sécurisant la traversée piétonne de la très fréquentée RD46 à 2×2 voies.

Cet ensemble a toutefois connu quelques soucis à ses débuts. En effet, sa hauteur était initialement inférieure à 4 m et provoquait un problème pour le passage des poids lourds sur la route. La passerelle fut donc réhaussée à 4 m 20 quelques mois plus tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :