Démolition des anciens ateliers de remisage des trains dans la Gare SNCF d’Epinal

Depuis quelques années et le réaménagement total de la Gare SNCF d’Epinal en vue de l’électrification des lignes et de l’arrivée du TGV Est, certains bâtiment de cette grande Gare n’ont désormais plus d’utilité. C’est le cas des anciens ateliers de remisage des trains à l’emplacement des deux anciennes rotondes détruites lors des bombardements aériens durant la 2nde Guerre Mondiale.

La Gare d’Epinal était classée en 1ère catégorie jusqu’à la seconde Guerre Mondiale du fait de sa situation géographique à proximité avec les fronts de combat. Cette catégorie a permis à la gare marchande et voyageur de se développer considérablement en terme de trafic et d’emprises au sol.

Aujourd’hui, après une baisse continue jusqu’au début des années 1990 du trafic ferroviaire sur les lignes Vosgiennes, beaucoup d’ouvrages et de bâtiments n’avaient plus d’utilité dans cette Gare comme les différents postes d’aiguillage (devenus caducs avec l’électrification des voies en 2007), des bâtiments de bureaux (dont certains ont laisser leur places à des habitations ou au Centre d’Affaires de la CCI) ou encore les anciens ateliers de remisages des trains à l’emplacement des deux anciennes rotondes détruites lors des bombardements aériens durant la 2nde Guerre Mondiale.

Les photos publiées ci-dessus par ordre chronologique montrent ces anciens ateliers alors encore en service entre 2003 et 2007. Puis ci-dessous au début de leur déconstruction le 09/02/2014.

Vue de la démolition des ateliers de remisage depuis le Plateau de la Justice le 09/02/2014 et depuis l’intérieur d’un AGC en direction de Nancy le 06/02/2014.

Vues prises depuis les voies SNCF en direction du Plateau de la Justice en Décembre 2003 et en Février 2014. Plus de 10 années séparent ces deux photographies. L’occasion de comparer le quartier de la ZUP et les démolitions des barres HLM qui ont été entreprises ces dernières années dans le cadre du PRU.

Manœuvres d’un convoi de fret en Gare d’Epinal le 06/04/2005. On aperçoit les ateliers de remisage au premier plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *