Le lac de Vouglans et le pont de la Pyle ; en hiver

Long ruban qui serpente entre des collines boisées, le lac de Vouglans est situé au cœur du Jura et se déroule sur 35 kilomètres de long.

Le lac de Vouglans est un lac artificiel du massif du Jura situé dans le département du Jura, en région Franche-Comté. Il a été créé en 1968 par la mise en service du barrage de Vouglans établi sur l’Ain. Son volume de 605 millions de mètres cube fait de ce lac la troisième plus grande retenue artificielle de France par sa capacité.

Le Pont de la Pyle.

Le Pont de la Pyle.

Il est l’un des joyaux aquatiques en même temps que l’un des grands lacs les mieux préservés de France. Aucune route ne le longe, quelques plages et ports sont largement ouverts aux visiteurs. Pour découvrir d’autres sites, il vous faudra parcourir les sentiers qui le bordent.

Le Pont de la Pyle.

Le Pont de la Pyle.

Crée pour répondre aux besoins énergétiques des hommes, le lac de Vouglans affiche un ensemble paysager d’une rare beauté. Haut lieu touristique, il offre à tout un chacun une palette d’activités nautiques riches et variées, ordonnée en trois secteurs.

Dans sa partie sud en direction d’Oyonnax, le charme doux et paisible du lac, séduit le pêcheur amateur de belles prises.

Le Pont de la Pyle.

Le Pont de la Pyle.

A cette douce quiétude succède l’agitation des bateaux à moteur à partir du port du Surchauffant. Le rivage s’anime d’une foule de baigneurs qui retrouvent un regain de fraîcheur et de vitalité dans les eaux du lac. A quelques mètres de là, de petites embarcations rident la surface des eaux. C’est également à ce niveau que le pont de la Pyle, pont à poutres en béton précontraint, franchit le lac entre Maisod et Orgelet sur la route départementale 470.

Le Pont de la Pyle.

Le Pont de la Pyle.

La mise en service du barrage de Vouglans et la création du lac artificiel qui allait noyer la vallée nécessita la conception d’un nouveau pont qui fut confiée à l’architecte Jean Courbon. Ce pont fut construit pendant les années 1966 et 1967 et mis en service en 19685. Une fois achevé, la stabilité du pont fut testée à la bombe au cobalt, puis la résistance de la structure fut mise à l’épreuve avec la circulation d’une série de camions totalisant pas moins de 800 tonnes. L’ancien pont en fer fut sectionné en son milieu, mais les entrepreneurs furent surpris par la montée rapide des eaux du lac et ne purent récupérer les matériaux de cette structure qui repose désormais dans le fond du lac.

Le Pont de la Pyle.

Le Pont de la Pyle.

Sur le troisième secteur, plus au nord, les voiliers et planches à voile avancent au gré des vents, c’est le lieu idéal pour pratiquer voile ou aviron, vous avez le choix.

Le Pont de la Pyle.

Le Pont de la Pyle.Le Pont de la Pyle.

Le Pont de la Pyle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :