Hypermarché Carrefour de Jeuxey : le projet que nous ne verrons jamais

Alors que la conjoncture économique et d’emploi actuelle est morose au niveau national et local, un projet qui devait être créateur d’emplois et d’attractivité pour l’agglomération Spinalienne ne verra pourtant jamais le jour au sein de l’hypermarché Carrefour de Jeuxey. A qui profite la crise actuelle ?

Carmila est spécialisée dans la dynamisation des centres commerciaux attenants aux hypermarchés Carrefour en France, Espagne et Italie. Le centre commercial Carrefour de Jeuxey fait donc parti du groupe qui s’est fixé comme objectif de rénover entièrement 100% de ses centres commerciaux d’ici à la fin de l’année 2016.

Un projet d’agrandissement et de réhabilitation, principalement axé sur la galerie marchande de l’hypermarché Spinalien, a donc été présenté en ce sens en 2014. Le projet prévoyait de faire passer la galerie marchande obsolète et d’un autre temps de 3860m² de surface actuelle à 6760m² avec en parallèle un agrandissement de l’hypermarché de 1610m². Agrandissement notamment réalisé sur l’ancienne surface non-utilisée de l’ancien magasin Darty en bout de galerie marchande.

Le projet prévoyait de doubler le nombre de boutiques dans la galerie marchande, passant de 20 boutiques actuelles à 40 dont deux nouvelles cellules de 1600m² et 450m². Il était également prévu de moderniser la présentation extérieure de l’hypermarché ainsi que les intérieurs avec une réhabilitation profonde de la grande surface avec des réponses aux attentes actuelles des consommateurs : espaces verts, puits de lumières, largeurs et hauteurs sous plafonds revues, espaces de restauration et de détente chaleureux etc…

Parmi les nouvelles enseignes qui étaient prévus avec ces travaux, citons notamment H & M, Subway, Deneuville, San Marina ou encore Carnet de vol. Soit la création de plus de 100 nouveaux emplois à la clé. Sans oublier également les emplois indirects et les emplois créer par le biais des divers chantiers de construction et d’aménagement des surfaces commerciales.

Mais ce projet a tout simplement été refusé par la CDAC des Vosges le 06 mai 2015 et restera au stade du papier…

Les motifs ? Une insertion paysagère jugée peu qualitative dans son environnement par la CDAC et surtout un risque de hausse de la concurrence avec les commençants du centre ville Spinalien. Des commerçants qui ne font d’ailleurs strictement rien pour améliorer la situation et l’attractivité du centre ville de la cité des Images : superficies des cellules commerciales trop petites et inadaptées aux nouvelles attentes des consommateurs, manque de volonté de proposer des ouvertures exceptionnelles des commerces le dimanche et surtout une absence de volonté de passer en régime de franchise. Pour rappel, les deux dernières créations de franchises qui datent maintenant de quelques années sont Subway et La Mie Caline…

Aujourd’hui la situation commerciale à Epinal est donc peu glorifiante. L’agglomération est dotée d’un centre commercial régional vieillissant face à un centre ville en déclin et replié sur lui-même. Des investisseurs privés ont proposer l’apport de financements et la création de plusieurs dizaines d’emplois locaux fort bienvenus par les temps qui courent mais au lieu de cela des élus locaux en ont décider autrement et préfèrent maintenir un manque d’attractivité et de dynamisme général dans le centre ville et dans sa périphérie en endossant le rôle de VRP commerciaux…

Vous avez dit nouvelles créations d’emplois en 2016 ?…

Vous pouvez également consulter cette page en rapport avec le sujet.

3 Comments on Hypermarché Carrefour de Jeuxey : le projet que nous ne verrons jamais

  1. LUTTE NATIONALE ET EUROPEENNE CONTRE L’HIPPOPHAGIE.
    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !
    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE
    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.
    Faites passer le message à vos amis.
    Amitiés.
    AEC.

  2. Ne croyez vous pas qu’Epinal est suffisamment bien desservie au niveau des commerces ? Augmenter leur nombre c’est aussi diviser encore un peu plus le gâteau entre tous. Beaucoup de commerçants peinent à gagner décemment leur vie de leur métier. Faut-il encore accroître leurs difficultés ? Des commerces, nous en avons plus qu’en suffisance, et cela partout dans l’hexagone. C’est de l’industrie dont nous avons besoin, d’outils de production. Je vous rappelle que la population d’Epinal était de 36856 habitants en 1968, pour s’établir à un peu plus de 32000 aujourd’hui !!! Vous êtes bien d’accord avec moi que sur les 48 dernières années, le choix qui est offert aux Spinaliens en commerces en tous genres a explosé. Pour ma part, je travaille dans la distribution de revêtements de sols et de revêtements muraux. Sur mon secteur d’activité, nous sommes 19 ! (grande distribution et réseaux spécialisés inclus). Trouvez-vous cela insuffisant ? Dans les années 60, ils étaient 3 ou 4 grossistes !!! Et nous ne parlons pas du commerce électronique qui, lui aussi, a ses parts de marché sur notre agglomération ! Combien cela peut-il compter en moins dans la recette des caisses de nos commerçants locaux ? C’est en cela que je trouve la décision de la CDAC sage et votre article un peu « limite » lorsque vous insinuez qu’à cause de cette décision ce serait se priver de la création d’une centaine d’emplois. C’est une vision à cours terme. Evaluez ce que ces nouvelles boutiques (qui n’apporterait rien de nouveau en somme, car étant dans des secteurs d’activités déjà existants et déjà en surnombre) viendraient à faire disparaître à quelques pas de là !… Prêchez plutôt sur le fait que ce qui vendu dans nos boutiques et qui peut être produit à nos portes, soit produit chez nous. Puisque nous sommes à une époque où l’on commence à s’inquiéter de notre Environnement, posons-nous la question de savoir ce que coûte en rejets le fait d’extraire une matière première dans notre pays, de l’envoyer en Asie pour la faire transformer en bien de consommation, et de la voir revenir chez nous pour être vendue dans nos échoppes !

    • Bonjour,

      Je suis du même avis que vous pour certaines activités, comme effectivement les revêtements de sols dont il y a déjà actuellement suffisamment d’offre en la matière.
      En revanche, en ce qui concerne l’habillement et les chaussures, là c’est clairement une autre histoire…
      L’agglomération spinalienne et sa zone de chalandise (qui est bien plus importante que 32 000 habitants, près de 110 000 et c’est cette valeur qui compte pour les calculs de rentabilité) à certaines carences dans certaines branches commerciales précises. Pour ce qui est de l’alimentation en propre, là oui on a notre quota !
      De plus, ce n’est pas aux élus de décider qui doit venir ou pas sur un territoire. Les accompagner pour leur développement oui. Mais donner des passes droit à tel ou tel société ou détriment d’une autre ce n’est pas normal. Le libre arbitre est la concurrence. Un commerçant qui se débrouille bien et qui a la fibre commerciale saura toujours se remettre en question en temps et en heure pour faire les bons choix. Les tendances évoluent, tout comme la gestion des commerces.
      Enfin j’ajouterai que de disposer de locomotives sur le bassin commercial D’epinal comme H&M,Fnac ou Zara par exemple pour ne citer qu’eux participe également à l’attractivité du territoire et donc ces dernières créent également des retombées économiques sur les autres commerces avoisinant. Des clients venant des départements 70, 55 ou 52 feront du shopping sur les commerces en général lors de leur venue dans l’agglo grâce à un grand nom (locomotive) . Si en revanche Epinal n’arrive plus à faire s’implanter des grands noms c’est l’évasion commerciale assurée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :